Marwan Barghouti est né le 6 juin 1959. Il est originaire du village de KOBAR, au nord de Ramallah.

 

En 1994, Il soutient la politique de négociation et rentre en Palestine à la faveur des accords d'Oslo et est de nouveau élu responsable du FATAH, pour la Cisjordanie.

Lors des élections législatives de 1996, il est élu Député de Ramallah. Au Conseil

Législatif Palestinien, il prend une part active dans la lutte contre la corruption et dans le combat pour la justice économique et sociale, la promotion des droits de l'homme et l'égalité entre hommes et femmes.

 

A peine élu député, il se fait aussi le promoteur de rencontres israélo-palestiniennes. Il se rend notamment en Israël pour proposer aux membres de plusieurs partis de la Knesset de constituer un groupe d'amitiés parlementaires israélo-palestiniennes.

 

Après l’avoir menacé et tenté de le tuer, les forces israéliennes le kidnappent à Ramallah assiégé, le 15 avril 2002, lors de l’offensive « Rempart.

 

Yossi Bellin et plusieurs «colombes» israéliennes ont d'ailleurs protesté contre son  arrestation, se joignant ainsi à ses amis du camp de la paix

 

Peu après son arrestation, Marwan Barghouti à été transféré sur le territoire israélien, et est  enfermé à la « Moskobieh » à Jérusalem dans une cellule de 2 m x 1,5 m, sans éclairage, sans fenêtre...

 

Condamné cinq fois à la prison à vie et assorti d’une peine de sûreté de quarante ans, il est devenu un symbole de la lutte contre l’occupation mais aussi du dialogue et de la paix.